L’internet par satellite


Les utilisateurs d’Internet qui se trouvent en zone blanche, c’est-à-dire que la technologie ADLS est impossible, sinon les débits sont faibles, se réjouissent de l’Internet par satellite qui commençait à se développer depuis 2007.

internet.jpg

En ce moment, les offres internet par satellite admettent des débits allant jusqu’à 22 Mbit/s en réception et allant jusqu’à 6 Mbit/s en émission lors des surfs sur le web.

Les principes de fonctionnement

3 éléments stratégiques sont à la base de l’Internet par satellite, à savoir la disponibilité d’une station terrestre qui est reliée à des réseaux terrestres de télécommunication, puis l’existence d’un satellite en orbite géostationnaire et enfin une parabole utilisée pour capter, pour envoyer et recevoir.  Le principe de fonctionnement  est similaire à celui de la téléphonie mobile, c’est-à-dire envoyer et recevoir par le biais d’un relais et rediriger les données vers l’appareil de l’utilisateur. La différence est le stellite à la place du GSM pour assurer le relais, et puis le terminal n’est pas un téléphone mobile mais un modem connecté à une parabole satellite.

L’opérateur satellite se sert de son infrastructure terrestre appelée téléport afin que données IP puissent transiter vers et depuis Internet  en passant par un satellite se servant des grandes antennes paraboliques de plusieurs mètres de diamètres. Les bandes de fréquences KU ou KA servent de signaux qui sont dirigés vers les satellites placés en orbite géostationnaire se trouvant à plus de 36.millions de mètres du globe terrestre.

satellites.jpg

Par la suite, les internautes disposant d’une parabole et se trouvant éventuellement en zone blanche vont recevoir les signaux. En effet, à chaque connexion internet par satellite, les données IP sillonnent 72.000 km à l’aller, c’est-à-dire à partir de l’ordinateur de l’utilisateur, passant par le satellite puis à l’Internet.  Et puis une distance de 72.000 km au retour : Internet-Satellite-Ordinateur. Le ping de l’internet par satellite est de l’ordre de 600 millisecondes.

Le matériel nécessaire

A noter que l’internet par satellite avec une connexion à haut débit a besoin d’un équipement particulier. L’équipement est subdivisé en deux parties dont l’une est installée à l’extérieur du bâtiment de l’utilisateur, à savoir l’antenne parabolique, la tête d’émission/réception, les câbles et l’autre partie à l’intérieur à savoir le modem où doit être branchée l’installation comme le PC. Pratiquement, l’antenne est  installée sur un mur avec le mât. Le kit de raccordement est composé notamment de câble de 25 ml (par exemple RG59-17 Vatc class A), les fiches, le St2Way. Un câble réseau relie le modem et le PC.